CritCom | Homepage

Oui à la Turquie

0 Comments 🕔21.Oct 2013

Oui à la Turquie, by Michel Rocard (Fayard, 2013).

La perspective de l’entrée de la Turquie dans l’Europe ne cesse de susciter des oppositions. Répondant à celles-ci, Michel Rocard souligne les atouts économiques du pays, et rappelle que cette perspective ne se présentera concrètement au plus tôt que vers 2020. Il fait valoir que d’ores et déjà, la Turquie a opéré des changements considérables en matière de démocratie et de respect des droits de l’homme, tout en lui rappelant la nécessité d’avancer sur certains dossiers pour parvenir aux standards européens (Chypre, la reconnaissance du génocide arménien, la minorité kurde). En réalité, nombre des préventions contre l’entrée de la Turquie dans l’Europe reposent sur des préjugés culturalistes : on ferme la porte de l’Europe, club chrétien, à un pays majoritairement musulman. Dans ce petit livre clair et incisif, Michel Rocard montre combien au contraire la seule Europe que nous pouvons désormais construire est une Europe qui intègre la Turquie, pour des raisons économiques, mais aussi géostratégiques et culturelles : d’être un grand pays musulman en fait plutôt de ce point de vue un argument pour l’adhésion de la Turquie. En outre, les blocages européens actuels, et en particulier le blocage français, après avoir profondément dérouté et humilié les élites turques, risquent de laisser place à un face à face entre nationalistes autoritaires, et islamistes, et conduirait la Turquie à se détourner de l’Europe pour nouer d’autres alliances (Iran, Russie). Il faut saisir le moment privilégié que représente la présidence française de l’Union pour changer d’attitude sur cette question, décisive pour notre avenir à tous..

No Comments

No Comments Yet!

No one has left a comment for this post yet!

Write a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *